Sciences de l'information et de la communication : Modalités de contrôle

Modalités de contrôle


Contrôle des connaissances et des compétences
- formule standard :
Elle s'applique à tous les étudiants inscrits dans une formation diplômante de Licence ou de Master à l'université Université Paris Nanterre, à l'exception de ceux qui préparent leur(s) diplôme(s) dans le cadre de l'enseignement à distance et sauf situation particulière donnant droit à la formule dérogatoire.
Pour chaque élément pédagogique (UE ou EC) au niveau duquel s'opère l'évaluation, la formule d'examen standard peut comporter 1 ou 2 volets, selon l'élément pédagogique concerné :
a) le contrôle continu
b) l'épreuve finale.
Lorsque les deux volets sont présents, leur pondération respective est fixée par l'équipe de formation.
a) Le contrôle continu est composé d'épreuves qui visent à vérifier ponctuellement les acquis de l'étudiant. Parmi ces épreuves, certaines peuvent prendre la forme d'un contrôle organisé sous la direction du responsable de l'équipe pédagogique, commun donc à tous les étudiants inscrits à l'élément pédagogique. Ce contrôle est usuellement dénommé « partiel ».
b) L'épreuve finale est une épreuve récapitulative, portant sur l'ensemble du programme, qui se déroule à la fin de l'enseignement. Cette épreuve finale peut prendre 2 formes :
le devoir final, organisé et corrigé par l'enseignant dans le cadre des groupes qui composent la population inscrite à l'élément pédagogique. Celui-ci peut prendre différentes formes : devoir, dossier, mémoire, compte-rendu de stages, etc.
l'examen de fin de semestre (épreuve sur table), commun à tous les étudiants inscrits à l'élément pédagogique.

Session de rattrapage
Quel que soit le type de contrôle adopté, les étudiants n'ayant pas validé l'ensemble des enseignements de l'année sont convoqués à une deuxième session d'examen, dite session de rattrapage, où ils devront obligatoirement repasser tous les éléments pédagogiques qui n'ont pas été validés (voir modalités de validation ci-dessous).

Absences
Un étudiant reconnu absent au cours du semestre à plus de 3 séances de TD organisés dans le cadre d'un EC est déclaré défaillant à celui-ci, que l'absence soit justifiée ou non. L'étudiant se verra attribuer le résultat ABI pour l'EC concerné. Lorsque le nombre de séances obligatoires est de 10 ou moins de 10, au-delà de 25 % d'absences (arrondis à l'entier supérieur), l'étudiant sera déclaré défaillant.
Un étudiant reconnu absent à une épreuve portant sur un élément constitutif d'une UE ou sur une UE, est déclaré défaillant à cet élément pédagogique, que l'absence soit justifiée ou non. Dans ce cas, l'étudiant se verra attribuer la note de ABI pour l'EC concerné, ou pour l'UE concernée, si l'épreuve porte sur l'UE.

Dispenses
Un étudiant à qui on attribue une dispense pour un élément pédagogique particulier voit celui-ci neutralisé dans le calcul des résultats. La neutralisation se fait par affectation à l'élément pédagogique concerné d'un coefficient de pondération égal à zéro. Les crédits associés à cet élément ne sont acquis qu'à l'issue de la session d'examen qui se traduit par l'obtention par l'étudiant de l'UE, du semestre ou de l'année comprenant l'élément pédagogique en question.

Règles de compensation, de capitalisation et de progression :
• en Licence
• en Master

Mis à jour le 16 mai 2017